Trophées « Talents U » 2018 : catégorie Formation & innovation pédagogique

Comment apprendre autrement ? Découvrez les neuf candidats de la catégorie Formation et innovation pédagogique. Les Trophées « Talents U » seront remis lors de la soirée de rentrée, qui se déroulera le jeudi 4 octobre à partir de 17h au Domaine du Haut-Carré à Talence.

MAPI Camp

Par l’équipe de la Mission d’appui à la pédagogie innovante (MAPI)

MAPI s’adresse aux enseignants de l’université qui souhaitant innover pour adapter leurs cours à de nouveaux publics, varier leurs stratégies pédagogiques, passer une formation en présentiel à une modalité à distance, évaluer leurs enseignements, se former à la pédagogie et aux TICE,... et propose un éventail de formations, ateliers, cafés pédagogiques et journées d'étude.

Dans ce cadre, l’équipe des formateurs a imaginé un séminaire immersif de 2 jours entièrement consacré aux pratiques pédagogiques universitaires : le MAPI Camp.
Cette initiative a réuni une vingtaine d'enseignants issus de différentes disciplines et composantes (STAPS, Santé, IUT Périgueux, Institut du thermalisme, IUT Bordeaux, Sciences de l'ingénieur, Droit, Économie, Sciences et technologies, langues, IAE, Sciences physiques, Chimie, Pharmacie, Biologie, etc.). Les enseignants ont eu l'occasion de travailler sur leurs propres enseignements mais aussi d'échanger avec leurs collègues

Rendez-vous est déjà pris en décembre 2018 pour évaluer l'impact sur leurs pratiques mais aussi envisager la suite...

Équipe MAPI : Emmanuelle Segbor, Thomas Livingston, Stéphanie Martins, Merlin Lamago, Christophe Roiné, Jean Forgue, Franck Marmisse, Michel Chaigniau, Pauline Jourdan

Tutorat à distance pour la PACES de Pau et Dax

Par le Tutorat santé

Le Tutorat santé est un système de soutien universitaire proposé aux étudiants de première année commune aux études de santé (PACES) dont les concours de fin d’année sont très sélectifs. Assuré par des étudiants en 2e et 3e année et organiséen collaboration avec le collège Santé, il permet à tous les étudiants de bénéficier d’un accompagnement de qualité à moindre coût (50€/an). Plus de 2500 étudiants sont inscrits au tutorat Santé et 200 tuteurs, tous bénévoles, assurent l’encadrement des groupes de travail. Le Tutorat santé Bordeaux a été étendu depuis la rentrée 2017 à l’ensemble des étudiants de PACES inscrits au sein de l'université de Bordeaux, indépendamment de leur localisation.
Toutes les activités réalisées à Bordeaux sont proposées aux étudiants palois et dacquois, permettant ainsi aux étudiants sur les sites délocalisés d’avoir les mêmes chances de réussites que les étudiants bordelais.

Les enseignements dirigés sont proposés à Dax et à Pau entièrement à distance depuis des salles immersives permettant une interaction en direct avec les tuteurs. Les étudiants bénéficient également des colles (concours blancs), et de tous les dispositifs d’accompagnement à la réussite comme le tut’coaching, et les enseignements dirigés supplémentaires.
Un an après la mise en œuvre du Tutorat santé à Pau, on constate que les résultats des étudiants de Pau aux concours santé sont aussi bons que ceux des étudiants à Bordeaux.

Acteurs impliqués : les associations Carabins de Bordeaux (médecine), ACEPB (pharmacie), GED33 (odontologie), AESFB (maïeutique) et celles des filières paramédicales

École Santé-Sciences

Par le collège Sciences de la santé

L’École Santé Sciences de l’université de Bordeaux permet à des étudiants curieux et talentueux de mener de pair leurs études de santé et une formation scientifique de haut niveau.
Avec cette formation d’excellence et un double doctorat, les étudiants peuvent accéder à des carrières d’enseignement et de recherche à l’université, à l’hôpital ou dans des organismes de recherche (Inserm…) ou travailler dans le secteur privé des industries de santé.

L’École Santé Sciences permet dans un premier temps l’acquisition de compétences scientifiques approfondies, par le biais de modules d’enseignement intensifs de trois jours. En seconde année de Santé, les étudiants sélectionnés participent aux modules de mathématiques, physique, chimie et biologie ; en troisième année, de neurosciences, cœur et vaisseaux, immunologie, sciences et humanités. Le parcours comporte des travaux pratiques, des visites de plateformes techniques, l’assistance à des séminaires de recherche et deux stages de recherche en laboratoire. Un suivi rapproché et personnalisé des étudiants est assuré par l’équipe pédagogique, constituée de « seniors » enseignants et « juniors », étudiants avancés dans un double cursus.

La validation des deux années initiales est suivie d’une césure en fin de 3e année de Santé, pour la réalisation d’un Master 2, puis d’un doctorat de l’université en sciences, soit immédiatement, soit en fin d’études Santé.
La première promotion, en 2017-2018, comptait 8 étudiants, parmi lesquels deux ont été admis aux Écoles Normales Supérieures de Paris et Lyon, doubles cursus nationaux très sélectifs. Les six autres poursuivent leur seconde année à Bordeaux.

Acteurs impliqués : Thomas Bienvenu, Isabelle Dupin, Marie-Edith Lafon

De l’organisation du congrès des étudiants de Master STAPS à l’élaboration d’une plateforme numérique pour la transmission des savoirs et la valorisation de la formation

Par la faculté des STAPS

Faire de l'étudiant, l’acteur de sa propre formation.

Basé sur l’organisation du Congrès des étudiants de Master STAPS, qui se déroule chaque année, cette initiative vise à optimiser les interactions des étudiants avec le monde socio-professionnel, tout en développant des compétences en conduite de projet.

Parallèlement, ce dispositif a pour objectif la création et le suivi d'un espace de cours en ligne regroupant les résumés des interventions, mais également des contenus créés par les étudiants de master et utilisables par les étudiants de licence.
Au-delà de l’organisation des congrès, le but est de mettre en exergue la pluridisciplinarité des étudiants en STAPS en renforçant l’articulation formation-recherche et en développant l’approche par compétences dès la licence. A terme, la plateforme devra être gérée par les étudiants de master pour une utilisation pédagogique par ceux de licence.

Le projet a obtenu en début d'année 2018 un financement STEP (Soutien à la transformation et à l'expérimentation pédagogiques).

Formation commune des médecins généralistes et de leurs internes au bon usage des médicaments

Par l’équipe PEpiTE santé et le Département de médecine générale de l’université de Bordeaux

La connaissance des bonnes pratiques de médication lors de la prescription et de la délivrance des médicaments est indispensable aux médecins pour bien conseiller les patients. Le Département de Médecine Générale et l’équipe PEPiTe santé ont collaboré sur la mise en œuvre d'une formation commune destinée au médecin généraliste et à l’interne de médecine durant son stage, via la plateforme de formation en ligne FORMeDOC.

Objectifs :

  • Accroître les interactions et occasions communes d’apprentissage entre un maître de stage et son interne afin d’enrichir leurs discussions professionnelles et d'actualiser leurs pratiques médicales.
  • Faire prendre conscience de l'importance de la formation tout au long de la vie auprès des médecins généralistes et de leurs internes.
  • Améliorer les connaissances et les pratiques du bon usage du médicament chez les praticiens en santé.

Depuis juin 2018, 30 duos de médecins / internes se sont inscrits pour suivre la formation sur la "Prise en charge des traitements et des dispositifs médicaux utilisés dans l'asthme et la BPCO".

Unités de professionnalisation en droit et science politique

Par la Faculté de droit et science politique

Améliorer la professionnalisation des étudiants en Master 1 de droit et science politique est l’objectif de ces unités d’enseignement.
Elles allient des enseignements dispensés par des professionnels et une expérience sur le terrain intégrée à leur parcours académique.

Chaque unité est construite autour de 3 modules :

  • Travaux pratiques réalisés par des professionnels sollicités par leur institution
  • Stages de 2 semaines ou mémoire de recherche
  • Déontologie et histoire de la profession ou notions clés du terrain professionnel

Ce même dispositif existe sur les sites d'Agen et de Périgueux, pour permettre aux étudiants dès leur troisième année de licence de mieux appréhender leur projet professionnel et leur orientation.

Les stages sont recensés par la Faculté de Droit grâce à des conventions de coopération négociées avec différentes professions du monde socio-économique de la région. Cela permet à des étudiants, qui n'ont pas forcément le réseau nécessaire, d'accéder à une première expérience professionnelle.
Le projet se poursuit avec le souhait de diversifier encore davantage les débouchés professionnels ciblés et de l'étendre à la L3 sur le site de Bordeaux.

BaityKool

Par les étudiants du master 2 Physique et l’association Baitykool

Le Solar Decathlon Middle-East réunira à Dubaï en 2018, 20 universités du monde entier avec l’objectif pour chacune, de réaliser et expérimenter en grandeur réelle un habitat solaire et écologique à très haute performance et haut niveau d’innovation, sous condition de « climat très chaud ».

Candidat parmi plus de 60 projets dont beaucoup proposés par des universités américaines, BaityKool, présenté par l’université de Bordeaux et ses partenaires fait partie des 20 projets sélectionnés.
BaityKool réunit une centaine d’étudiants de plusieurs nationalités et issus de nombreuses disciplines, de l’énergétique et du génie civil jusqu’à la biologie et au marketing, qui se relaient pour mener à bien l’élaboration de cette maison du futur.
Soutenus et accompagnée par une équipe d’enseignants-chercheurs et de professionnels, tous ont travaillé pour la construction d'un prototype innovant qui respecte l'ensemble des espèces vivantes.
Ce démonstrateur , actuellement en construction à Dubaï aux Émirats Arabes Unis, produit sa propre énergie grâce au soleil, se rafraichit la nuit grâce aux radiations de la voûte céleste, recycle son eau via un lombrifiltre et un purificateur solaire, produit de la nourriture à l'aide de l'aquaponie.

Début de la compétition début novembre. La motivation est à son comble. 

Acteurs impliqués : étudiants, doctorants, enseignants-chercheurs : université de Bordeaux, École nationale supérieure d'architecture et de paysage de Bordeaux, Arts et métiers Paris Tech Bordeaux, AMITY University Dubaï, AN NAJAH University, NOBATEK-INEF 4.

Smartphonique : faire des expériences scientifiques avec son smartphone

Par le Collège sciences et technologies et l'IUT Bordeaux

L'objectif du projet Smartphonique est d'apprendre aux étudiants comment utiliser leurs smartphones pour réaliser des expériences scientifiques en exploitant et en détournant les nombreux capteurs des smartphones (accéléromètre, gyroscope, magnétomètre, ...). Leur smartphone devient alors un véritable mini-laboratoire mobile capable de réaliser de expériences scientifiques, de contrôler via la programmation à distance d'autres appareils de mesures et d'assister l'apprentissage des notions physiques et électroniques. Smartphonique permet ainsi aux étudiants de réaliser des expérimentations où et quand ils le souhaitent, ce qui change profondément la manière d'enseigner les expérimentations scientifiques.

Chaque année plus de 500 étudiants sont formés à l’utilisation de Smartphonique, ce qui fait de l'université de Bordeaux un des acteurs majeurs dans ce domaine. Suite à ce projet, des collaborations régionales (vers les lycées), nationales et internationales, ont été créées pour développer et diffuser ces nouvelles pratiques pédagogiques, des communications lors de conférences nationales et internationales ont été présentées et un workshop national à Bordeaux a été organisé sur l'utilisation du smarpthone dans l'enseignement. Un projet régional avec le rectorat de Bordeaux et des start-up vient d'être accepté , et des collaborations avec les Université d'Orsay et d'Aix Marseille ainsi que l'Université de Cincinnati (USA) sont également en cours.
 
Acteurs impliqués : Ulysse Delabre et Jean-Paul Guillet 

PARI : Passeport pour l'université / accrochage / raccrochage / insertion professionnelle

Par l’IUT de Bordeaux

Le projet PARI est né de la volonté de transformer les difficultés croissantes du décrochage universitaire et de l’insertion professionnelle des jeunes en opportunités :

  • accompagner l’orientation des lycéens pour favoriser la transition vers l’université et leur réussite
  • donner aux jeunes l’envie d’apprendre par des nouveaux modèles d’apprentissage et des parcours personnalisés
  • améliorer l’employabilité des jeunes par un développement des soft skills et une meilleure connaissance des entreprises.

L’ambition de PARI ? Donner du sens à l’apprentissage pour que les jeunes trouvent leur place dans la société, en décloisonnant les 3 mondes : étudiants – entreprises – enseignants.
Les clés du succès ? Travailler ensemble et mutualiser, détecter et valoriser les bonnes pratiques, expérimenter et évaluer, essaimer les actions efficaces et soutenables, créer des laboratoires de bonnes pratiques au service du territoire : les Lab3E, véritables hubs à la frontière des mondes.

Résultats : 1950 étudiants impactés par les actions, 9 ateliers décloisonnés, 120 actions d'intérêt.

Acteurs impliqués : équipe du projet PARI (17 personnes)  

Mots clés :