Bienvenue au comptoir d’Aliénor, épicerie solidaire

Structure nouvelle dans le paysage universitaire, ce lieu de vie et d’échange qui tient son nom de la fédération d’associations éponyme à l’origine du projet, ouvrira en février 2017.

  • 18/10/2016

Les locaux de l'épicerie solidaire décorés par les étudiants © université de Bordeaux Les locaux de l'épicerie solidaire décorés par les étudiants © université de Bordeaux

Soutenu financièrement par le FSDIE de l’université de Bordeaux, la région Nouvelle-Aquitaine et la fondation Bordeaux Université, le comptoir d’Aliénor est en cours d’installation dans la maison basque du campus de Talence, proche de la station de tramway Peixotto. La vente de denrées alimentaires à prix solidaire (10 à 30% du prix du marché) et l’action sociale et culturelle qui y prendront place pourront profiter de 100 m² répartis entre la maison elle-même et des préfabriqués installés à proximité immédiate.

Lutter contre la précarité et l’exclusion économique

« Beaucoup d’étudiants sont en grande difficulté financière et sociale. La précarité étudiante, on en parle beaucoup, mais nous, nous la côtoyons tous les jours », déclare Coline Briatte, présidente de la Fédération Aliénor, porteuse du projet. « Un certain nombre de petites associations travaillent déjà à apporter des réponses à ce problème. En tant que fédération d’assos, Aliénor possède la taille et le réseau adaptés pour agir encore un peu plus efficacement avec son comptoir ».

Exclusion économique rime souvent avec isolement et fragilité morale. Au-delà de l’aide alimentaire, l’objectif de l’épicerie est la dignité des étudiants : le fait de payer, même un prix symbolique, les affranchit du sentiment d’être redevables et la variété des produits proposés doit leur permettre de pouvoir choisir comme n’importe quel consommateur. Par ailleurs, les étudiants bénéficiaires devront s’engager à participer à la vie de l’épicerie : un bon moyen de lutter contre l’isolement, par exemple en les impliquant sur les activités culturelles et sociales du comptoir d’Aliénor qui seront ouvertes, quant à elles, à l’ensemble des étudiants de la communauté universitaire.

Epicerie recherche bénévoles

L’association recrute des volontaires, étudiants ou personnels des établissements d’enseignement supérieur du campus, pour assurer le fonctionnement de l’épicerie et organiser les activités qu’elle accueillera.

Pour candidater > renseignez le formulaire de la Fédé Aliénor

Des travaux de rénovation intérieure de la maison basque doivent être menés avant l’installation des équipements alimentaires donnés par Simply Market (frigos, etc.).
Tandis que les dossiers des futurs bénéficiaires seront examinés, le lieu devrait déjà accueillir en janvier des manifestations culturelles.
L’épicerie doit démarrer son activité en février 2017 avec une pause estivale de juin à septembre.

Atelier Graff Station Campus

Le comptoir a bénéficié d'une halte du container de l'Opération campus Bordeaux, au cours de laquelle les artistes du collectif Transfert ont encadré des étudiants pour réaliser une fresque sur la maison basque.


La maison basque prend des couleurs > avant/après © Tristan Mainguy
Dernier check des croquis et choix des couleurs avant de passer à l'action © Tristan Mainguy
Leçon de graff avec les artistes de Transfert © Tristan Mainguy
Le container de Station Campus de passage à la maison basque de Talence © Tristan Mainguy


Le comptoir d'Aliénor recrute !

Vous êtes étudiant ou personnel universitaire du campus bordelais, et vous souhaitez être bénévole de l'épicerie solidaire ?