Zoom sur la Bibliothèque universitaire des sciences de l’Homme

L’université de Bordeaux compte nombre de lieux remarquables. L’un d’eux est niché au cœur de la ville, dans le magnifique bâtiment de la place de la Victoire conçu en 1880 par l’architecte Jean-Louis Pascal.

  • 02/06/2014

Ce sont plus de 50 000 ouvrages de psychologie, d’anthropologie, de sociologie, de sciences de l’éducation qui couvrent les rayonnages des salles de lecture de la bibliothèque qui accueillait autrefois les médecins et les pharmaciens. Très prisée des étudiants du collège sciences de l’Homme, cette bibliothèque l’est aussi de tous les publics bordelais, notamment des étudiants de classes prépa et des lycéens.

Une situation privilégiée

Sa situation idéale en centre-ville en fait un lieu facile d’accès, très privilégié pour étudier. En période de révision, les 280 places assises sont prises d’assaut. « Nous sommes obligés de prévoir des salles de "délestage" pour pouvoir augmenter un peu notre capacité d’accueil » explique Marie José Juvé, responsable de la Bibliothèque universitaire des sciences de l’Homme. « C’est un endroit dans lequel les conditions de travail sont particulièrement favorables » poursuit-elle.

En effet, il règne dans ce lieu resté complètement dans l’esprit du XIXème siècle, une sorte de solennité qui lui confère une atmosphère particulièrement studieuse, comme une invitation évidente à l’étude… « D’ailleurs, il n’est pas rare que certains y passent des journées entières ! » ajoute Marie José Juvé. L’architecte du bâtiment, Jean Louis Pascal, n’est autre que celui de la bibliothèque nationale à Paris !

Les ouvrages anciens côtoient les supports numériques

Les ouvrages sont en consultation libre sur place et peuvent être empruntés pour une durée variable selon la nature du document. « La particularité de notre bibliothèque, ce sont les tests psychotechniques. Nous en possédons environ 700, ce qui constitue un des fonds les plus importants de France. A ce propos, l’université de Grenoble nous a récemment sollicité pour avoir notre expertise en la matière » précise-t-elle.

Ces outils, très utilisés par les étudiants en psychologie le sont aussi par les professionnels qui exercent en libéral. Présentés sous forme de kits dans des mallettes, ils comprennent de nombreuses pièces. « La gestion de ce fonds demande une vigilance toute particulière d’autant que ces produits sont chers à l’achat » reconnait Marie José Juvé.

La bibliothèque possède aussi une belle collection de DVD, des documentaires en majeure partie ainsi que des revues. Tous les mois, une thématique est mise à l’honneur et une sélection d’ouvrages est proposée au public dans les présentoirs de l’accueil. Ainsi, les émotions sous toutes leurs formes sont en ce moment sur le devant de la scène. « Nous présentons également les nouveautés chaque semaine » fait valoir Marie José Juvé. « Une façon de rester en prise avec l’actualité de nos disciplines. »

Les ouvrages les plus anciens sont rangés dans la galerie et accessibles sur demande. Les collections de revues ainsi que les thèses ont trouvé refuge sous les toits dans le « magasin » où ils sommeillent sur des mètres linéaires. Vue imprenable sur tout Bordeaux.

Un lieu décidément unique qui ouvre de multiples fenêtres sur la ville et le monde…