09 Mars 2018 – Conférence "L'impact identitaire de trois tableaux cliniques : maladie d'Alzheimer, locked-in syndrome et patients greffés du visage"

12 h30 Amphi Louis, ISPED, campus Carreire

Avec Marie-Christine Nizzi, PhD de philosophie, professeur agrégée et maître de conférence, ENS Lyon, Psychology Department, Harvard University. Cet évènement de la Fédération de recherche santé publique, société, du Bordeaux Population Health (BPH) et de l'ISPED (Institut de santé publique, d’épidémiologie et de développement) est donné dans le cadre des séminaires "recherche et pratique en santé publique".

L’identité personnelle est une expérience avant d’être un concept. Nous avons tous une identité ; une intuition de qui nous sommes et de ce qui nous rend différent des autres. Nos proches disent parfois « Je te reconnais bien là ! », à propos d’une réaction ou d’un choix vestimentaire, par exemple, et nous savons intuitivement ce qu’ils veulent dire. Pourtant, au-delà de cette apparente clarté, la notion d’identité personnelle devient immédiatement plus épineuse quand on pose la question de ce qui la constitue.

Qu’est-ce qui me fait moi ? Quels sont les processus cognitifs qui supportent cette expérience d’un soi ? Qu’est-ce qui cesse de fonctionner chez les patients qui souffrent de troubles identitaires ? Et peut-on restaurer l’identité personnelle quand elle a été mise à mal par un trauma ou une pathologie ? Dans cette présentation, je reviendrai sur les études que j'ai conduites ces dix dernières années dans trois tableaux cliniques en particulier : la maladie d'Alzheimer, le Locked-In Syndrome et la greffe de visage, afin d'en tirer les leçons croisées.

Localisation de l’événement