Enseignement et formation

Objectif : accueil de 2 spécialités de Master Sciences de la terre et environnement, écologie supplémentaires : "Ecotoxicologie et chimie de l'environnement" et "Océanographie".

Pour être performante sur le long terme, une structure de recherche se doit de s’appuyer sur une offre de formation lisible et bien positionnée au plan national. 

Dans cet esprit, la Loi de Réforme des universités et le plan Campus de l’Université de Bordeaux prévoient un meilleur adossement des filières de Master aux laboratoires de recherche. 

Dans ce contexte, la création du Pôle océanographique aquitain permettra de moderniser l’offre d’enseignement de Master dans les domaines de l’Océanographie et de l’Ecotoxicologie.

Deux nouvelles spécialités 

Deux spécialités consacrées à ces deux disciplines ont été créées dans le cadre de la Mention « Sciences de la Terre, Environnement, Ecologie » du Master « Sciences, Technologies, Santé » qui sera mise en place dès la prochaine rentrée universitaire.

Les responsables de ces deux filières intégreront le Pôle et la deuxième année des filières qu’ils animent y sera à terme totalement délocalisée.

De manière générale, la création du Pôle permettra d’assurer pour les étudiants bordelais :

  • la création d’un lieu symbolique des deux domaines scientifiques que sont l’Océanographie et l’Ecotoxicologie aquatique
  • l’accès à un enseignement de haut niveau, directement adossé à la recherche dans ces deux champs disciplinaires et
  • les meilleures garanties pour la formation à l’interdisciplinarité ainsi qu’à l’approche holiste de la structuration et du fonctionnement des écosystèmes dans une optique de gestion intégrée.

Le nombre d’étudiants devant pouvoir être accueilli en permanence au sein du Pôle est estimé à 70, soit trois Unités d’Enseignement susceptibles d’y être conduites simultanément. Les surfaces prévues à cet effet incluent 6 salles de cours (3 TP, 1 TD, 1 informatique) un amphithéâtre et une bibliothèque.

Mise à jour le 09/05/2014