Sébastien Yves Laurent, vice-président Enjeux de société

Sébastien Yves Laurent, professeur au sein de la faculté de droit et de science politique a été nommé vice-président en charge des enjeux de société au sein du domaine Recherche sur proposition du président Manuel Tunon de Lara.

Sébastien Yves Laurent © Arthur Pequin Sébastien Yves Laurent © Arthur Pequin

C’est en homme de sciences sociales que Sébastien Yves Laurent se définit… reprenant à son compte l’expression de social scientist, anglicisme selon lui plus évocateur de ce que représente son approche. Professeur d’histoire contemporaine puis de science politique, Sébastien Yves Laurent a ressenti très tôt un intérêt prononcé pour l’analyse des faits sociaux.

A 19 ans, il s’engage assez naturellement dans la filière « recherche et enseignement » de Sciences Po Paris suivant ainsi un cursus spécifique de science politique, de sociologie et d’histoire et ressent un goût certain pour la recherche. Parallèlement au diplôme de Sciences Po, Sébastien Yves Laurent suit des études à la Sorbonne et obtient l’agrégation et un doctorat d’histoire, discipline qu’il enseigne rue Saint-Guillaume pendant plusieurs années. Une carrière universitaire qu’il poursuit à Bordeaux où il s’installe avec son épouse en 2002.

L’intérêt pour les questions de sécurité

D’abord maître de conférence en  histoire contemporaine  à l’université Bordeaux Montaigne, il devient professeur des universités en 2012 à la Faculté de droit et de science politique de l’université de Bordeaux où il co-dirige le master 2 de science politique « sécurité globale analyste trilingue » une formation spécialisée en science politique axée sur l’analyse des relations internationales, avec un haut niveau de langues. Il participe également à la création du « DU Arès. Défense et industrie ». Car Sébastien Yves Laurent s’intéresse depuis longtemps aux problématiques liées à la sécurité. En 1995, il effectue son service militaire à St-Cyr en tant que scientifique du contingent. Il y enseigne mais en profite aussi et surtout pour observer la force comme phénomène social…

Des recherches transdisciplinaires autour des études de sécurité

« Cette expérience a été une formidable occasion d’observation participante et a renforcé mon gout et mon intérêt pour les questions de sécurité », explique-t-il. Ses recherches évoluent vers ce domaine peu développé en France par rapport à l’Anglosphère et il prend part au  développement des « études de sécurité ». Dès 1996, Sébastien Yves Laurent est recruté par le  ministère de la Défense  comme chargé d’étude, activité qu’il mène parallèlement à sa carrière universitaire. « J’ai toujours aimé servir l’Etat » reconnait-il. 

Membre depuis 2005 du comité de rédaction de la revue de référence mondiale Intelligence and National Security, il consacre sa thèse d'habilitation à diriger des recherches en 2007 à l’institutionnalisation du renseignement public en France et poursuit un parcours de  recherche collaboratif au travers de divers programmes pluridisciplinaires de l’Agence nationale de la recherche (IOIF, UTIC). En 2015, il fonde à l’université de Bordeaux l’école d’été Defence-Security-Cyber (DSC), un évènement pluridisciplinaire unique en France dont la 4e édition aura lieu du 28 au 30 juin 2018 à Bordeaux.

Les sciences humaines et sociales, des savoirs fondamentaux

Engagé en faveur du  bien commun et convaincu de la richesse d’avoir sur un même site tant de disciplines diverses, Sébastien Yves Laurent affirme que les sciences humaines et sociales ont pour vocation d’accompagner toutes les autres disciplines et sciences. Selon lui, une grande université pluridisciplinaire a l’obligation morale de valoriser l’importance de l’apport spécifique des sciences humaines et sociales. « Cette nouvelle mission de vice-président doit m’amener à convaincre mes collègues des différents champs disciplinaires de l’intérêt de prendre en compte la dimension sociale et sociétale de leur travaux et de les mettre en avant ». Un défi ambitieux qu’il entend bien relever, avec eux.

Thèmes :

Université

Mise à jour le 27/06/2018